Menus de configuration dans le panneau d'administration

Concours ACCÈS
Menu

Épreuves écrites

Depuis plus de 20 ans, le concours ACCES regroupe 3 écoles de commerce post-bac :
l’ESDES (Lyon), l’ESSCA (Angers, Paris, Aix-en-Provence, Bordeaux, Lyon, Toulouse, Budapest et Shanghai) et l’IESEG (Lille et Paris).

Ces 3 écoles dispensent une formation Bac+5 généraliste dans les disciplines du management et offrent à travers les labels qu’elles détiennent la garantie d’une intégration professionnelle réussie.

Largement plébiscité par les élèves de terminale et Bac+1, le concours 2016 propose au total 1450 places pour les 3 écoles.

L’ESDES, l’ESSCA et l’IÉSEG recherchent avant tout des candidats qui auront les meilleures chances de réussir et de s’accomplir dans les métiers du commerce et du management. Les épreuves écrites doivent donc tester les connaissances acquises dans  l’enseignement secondaire par les candidats dont les profils sont variés, en fonction de leur filière d’origine.

Bien remplir les QCM

Conseils pour se préparer

  • Épreuve de Synthèse

  • Raisonnement logique et mathématiques

  • Raisonnement logique et mathématiques

  • Épreuve d'Ouverture culturelle

  • Épreuve d'Anglais

  • Épreuve d'Allemand

  • Épreuve d'Espagnol

  • Épreuve d'Italien

L’épreuve de synthèse évalue les capacités de compréhension et d’expression écrite du candidat. Elle porte sur un ensemble de documents, sur un thème d’actualité ou d’intérêt général, accessibles pour tout lycéen de terminale. Le corpus à synthétiser est constitué pour l’essentiel de textes, auxquels pourront s’ajouter des graphiques et des images.
La synthèse est un compte-rendu de lecture totalement objectif ; elle est donc dépourvue de tout jugement et de tout ajouts personnels. Il ne s’agit pas d’une succession de résumés.

Le candidat devra démontrer sa capacité à organiser les idées des documents à travers :

  • l’élaboration d’un plan clair et structuré avec une introduction, un développement et une conclusion
  • la pertinence des connecteurs logiques

Il devra également soigner la qualité de la langue, respecter la grammaire et l’orthographe, ainsi que l’accentuation, la ponctuation et la présentation.

La synthèse doit être rédigée en 400 mots, avec une marge de tolérance de 10%.

L’objectif de l’épreuve « Raisonnement logique et Mathématiques » est d’évaluer l’aptitude des candidats à utiliser les concepts et outils mathématiques enseignés durant leurs études secondaires. Un accent particulier est mis sur l’application de ces notions à des contextes proches de la vie courante ou de la vie des entreprises. Le candidat devra démontrer sa capacité à modéliser les problèmes de manière à leurs apporter une solution grâce aux outils de logique, d’arithmétique ou de géométrie.

L’épreuve se décompose en 3 parties de 6 questions chacune.

  • 1 ère Partie :  raisonnement logique
    Le candidat mettra en œuvre des outils simples et adaptés à la résolution des exercices proposés.
    Il devra faire preuve d’adaptation rapide d’une question à l’autre, les questions étant indépendantes.
  • 2ème Partie : raisonnement mathématique
    Dans cette partie plus classique, le candidat devra démontrer sa maitrise des outils faisant partie du programme de mathématiques des filières générales du baccalauréat. Les questions y sont également indépendantes.
  • 3ème Partie : problème mathématique
    Dans cette partie, les questions peuvent être dépendantes. Le candidat pourra donc exploiter les résultats obtenus précédemment pour répondre aux questions suivantes.

Elle a pour objectif d’évaluer chez le candidat sa connaissance et sa compréhension de sujets liés à la culture générale, à l’actualité nationale et internationale, ainsi que son aptitude à saisir des idées abstraites et des concepts. Le candidat est testé sur sa capacité à mobiliser, dans un temps limité, des connaissances prouvant sa curiosité intellectuelle et son ouverture culturelle, éléments fondamentaux pour appréhender le monde contemporain en vue de prendre les bonnes décisions de management dans un environnement complexe et mouvant.

L’épreuve comporte 2 parties :

  • 1ère Partie : Le candidat dispose de 30 minutes pour effectuer une lecture analytique d’un texte portant sur les grands enjeux relatifs aux sciences humaines et sociales. À l’issue de ces 30 minutes, le candidat n’a plus accès au texte. Il dispose alors de 15 minutes pour répondre à 10 QCM, portant à la fois sur les informations du texte et sur sa portée réflexive. Les candidats doivent être capables d’en restituer la teneur avec précision.
  • 2ème Partie : Le candidat dispose de 45 minutes pour répondre à une série de 65 QCM répartis en quatre grandes thématiques :
    – Histoire, géographie, mythes et religions,
    – Idées, sciences et techniques,
    – Politique, économie, société,
    – Arts, loisirs, médias.

L’ensemble des questions posées porte à la fois sur la culture académique que doit posséder tout candidat et sur l’actualité nationale et internationale que l’on retrouve à tous les niveaux des thématiques.

Le candidat sera donc testé sur sa capacité à mobiliser, dans un temps limité, des connaissances prouvant une curiosité intellectuelle et une solide ouverture culturelle, éléments fondamentaux pour appréhender le monde contemporain et s’épanouir pleinement dans un cursus d’école de commerce.

L’épreuve d’anglais a pour objectif d’évaluer le niveau de grammaire, de vocabulaire et d’orthographe du candidat ainsi que son aptitude à la compréhension de la langue écrite.
L’épreuve comporte 2 parties :

1ère partie : grammaire et vocabulaire (50 questions)
Dans cette partie, le candidat démontrera sa richesse dans la langue à travers ses connaissances linguistiques. Les questions porteront sur le niveau général requis dans l’enseignement secondaire.

2ème partie : 2 textes de compréhension écrite (20 questions)
Cette partie comporte 2 textes extraits d’articles de presse portant sur l’actualité internationale, des faits de société, des analyses d’évènements. L’évaluation de la compréhension de la langue écrite porte aussi bien sur le sens explicite du texte que sur sa signification profonde ou implicite.

L’épreuve de LV2, facultative, a pour objectif d’évaluer le niveau de grammaire, de vocabulaire et de compréhension écrite du candidat.
L’épreuve comporte 2 parties :

1ère partie : grammaire et vocabulaire (40 questions)
Dans cette partie, le candidat démontrera sa richesse dans la langue à travers ses connaissances linguistiques. Les questions porteront sur le niveau général requis dans l’enseignement secondaire.

2ème partie : 2 textes de compréhension écrite (10 questions)
Cette partie comporte 2 textes extraits d’articles de presse portant sur l’actualité internationale, des faits de société, des analyses d’évènements. L’évaluation de la compréhension de la langue écrite porte aussi bien sur le sens explicite du texte que sur sa signification profonde ou implicite.

1 seul concours pour 3 Écoles

  • Épreuves : durées et coefficients
    ESDES
    ESSCA
    IÉSEG
  • Synthèse (4h)
    5
    6
    6
  • Raisonnement logique et mathématiques (3h)
    7
    8
    8
  • Ouverture culturelle (1h30)
    5
    3
    3
  • Anglais (1h30)
    3
    3
    3
  • Seconde langue (1h) / Allemand, Chinois, Espagnol et Italien
    Bonus
    Bonus
    Bonus
  • Nombre de places
    200
    650
    600